Echanges Campus FLE Education

Communication - Collaboration - Projets interculturels

En Bretagne

II fait souvent tres beau en Bretagne, mais en ce début d'automne, le ciel est gris, la mer froide et agitée. Pierre a déja passé une journée entiere sous sa tente; il a lu én entendant tomber la pluie. Quel triste week-end!

Ses voisins, des Parisiens, sont venus en caravane: une belle caravane pliante, de toile verte, toute neuve. lIs sont quatre: le pere, la mere, un garçon d'une dizaine d'années et une petite fille de deux ans.

 

En Bretagne 2

Ce matin, le temps est encore gris: impossible de se baigner! Alors, Pierre va louer une bicyclette et fait une longue promenade dans la campagne.

Il traverse des villages; il visite de vieilles églises aux pierres usées. Cet apres-midi, il arrive dans des champs couverts de centaines d'énormes pierres dressées et il rêve longuement aux hommes qui, il y a des milliers d'années, ont construit ces curieux alignements.

 

Hiver

- Tu connais beaucoup de familles, toi, qui prennent leurs quatre semaines de congé en hiver?

-Oui, je connais tous les arguments: les sports d'hiver coûtent cher, les enfants ne peuvent pas manquer la classe etc... Mais, même en hiver, il y a foule sur les pistes de ski et il faut faire la queue partout.

 

 Château

Les jardins, que vous apercevez par les fenêtres, furent dessinés et arrangés par le grand artiste Le Nôtre. C'est lui qui inventa la disposition géométrique des jardins, qui fit construire les terrasses et qui imagina de placer dans le parc ces magnifiques bassins, avec des jets d'eau, des cascades. Partout dans le parc, il plaça de belles statues que les invités avaient le plaisir de découvrir soudain, quand ils se promenaient dans les allées.

 

 

Festival

Il ne reste pas une seule place pour ce soir, Messieurs. C'est un spectacle du T.N.P., et les places ont été louées des mois a l'avance. Mais demain soir, il y a des ballets, et il me reste quelques places. Ou alors, tentez votre chance pour ce soir: vous n'avez qu'a venir une heure avant le début du spectacle. Il arrive que des places retenues ne soient pas occupées. Et en plus, on autorise beaucoup de gens a entrer et a s'asseoir sur les marches, quand tous les spectateurs sont installés.

 

Antiquaires

On ne trouve plus d'antiquités dans nos villages, jeune homme. Les antiquaires ont pris depuis longtemps tout ce qui avait un peu de valeur. On peut dire qu'ils se sont enrichis facilement, dans les campagnes! Les gens d'ici ne se doutaient pas qu' une chaise ancienne, ou un vieux buffet, ou une bassine de cuivre pouvait avoir de la valeur. Ils ont vidé leurs greniers contre une petite somme d'argent!

 

 

Dictée 1. La marchande des quatre saisons

La marchande des quatre saisons vend les légumes et les fruits de chaque saison. Marchande des quatre saison! C’ est un joli nom, n’ est-ce pas? Au printemps elle nous apporte, sur sa petite voiture, de belles asperges, des cerises roses ou d’ un rouge foncé, des petits pois bien tendres; puis en été, c’ est le tour des fraises, des prunes, des haricots verts. En automne elle nous apporte surtout des poires, de belles grappes de raisin doré, des pommes rouges, jaunes ou vertes et l’ hiver des bananes et ces beaux fruits d’ or des pays chauds, les oranges.

 
 Dictée 2: La chèvre de M.Seguin   

 M. Seguin n’avait jamais eu de bonheur avec ses  chèvres. Il les perdait toutes de la même façon; un beau matin, elles cassaient leur corde, s’en allaient dans la montagne, et là-haut le loup les mangeait. Ni les caresses de leur maître, ni la peur du loup, rien  ne les retenait. C’étaient, paraît-il, des chèvres indépendantes, voulant à tout prix le grand air et la liberté. Le brave M. Seguin, qui ne comprenait rien au caractère de ses bêtes, était consterné. Il disait :   « C’est fini ; les chèvres s’ennuient chez moi, je n’en garderai pas une. »


Dictée 3: La rentrée   
 Je vais vous dire ce que me rappellent tous les ans le ciel nuageux de l’ automme , les premiers dîners à la lampe et les feuilles jaunes et rouges sur les arbres, je vais vous dire ce que je vois quand je traverse le Luxembourg dans les premiers jours d’ octobre, alors qu ‘ il est un peu triste et plus beau que jamais; car c’ est le temps où les feuilles tombent une à une sur les blanches épaules des statues.
Ce que je vois alors dans ce jardin, c’ est un petit bonhomme, les mains dans les poches et la serviette au dos, en route vers l’ école , gai comme un oiseau dans l’ air trais du matin. Ma pensée seule le voit car ce petit bonhomme est une ombre: c ‘ est moi il y a vingt-cinq ans.
Il y a vingt-cinq ans à pareille époque , il traversait avant huit heures ce beau jardin pour aller en classe. Il avait le coeur un peu serré: c’ était la rentrée. Pourtant il allait vite, ses livres sur son dos et sa toupie dans sa poche.


  Dictée 4.  La bibliothéque de Sylvie

À la maison chaque enfant a sa petite bibliothèque. Qu ‘ ils sont beaux les livres! Il y en a des grands et des petits!

- Jean, veux- tu m’ aider à ranger mes livres? Demande Sylvie.
- Oui, je veux bien. Après tu m’ aideras à ranger les miens.
- Et moi, qu ‘ est ce que je fais?, dit Pierre.
- Eh bien, viens aussi avec nous, si tu veux.
- Sur ce rayon mettons d’ abord les livres de classe.
- Oui, c’ est ça. Et sur le rayon d’ en bas, les gros livres, les dictionnaires: celui de Français, celui d’ Espagnol, celui de Latin.
- Maintenant passe.moi ceux-là, tu veux?
- Oh! Comme ils doivent être intéressants!
- Et amusants aussi! Ce sont des livres de voyages, d ‘ histoire et de géographie.
- Oui. Tiens. Regarde: “Un voyage autour du monde”, dans les forêts du Nouveau Monde”, “ Une année en Afrique Noire”.
- Ça, ce sont des livres de sciences: “ Que trouve-t-on au bord de la mer?”, “ qu’ est.ce qui pousse là?”, “ Quel est donc cet oiseau?”, “ La vie des plantes et des animaux” et beaucoup d’ autres.

 

 Dictée 5: En Bretagne   

II fait souvent tres beau en Bretagne, mais en ce début d'automne, le ciel est gris, la mer froide et agitée. Pierre a déja passé une journée entiere sous sa tente; il a lu én entendant tomber la pluie. Quel triste week-end!
Ses voisins, des Parisiens, sont venus en caravane: une belle caravane pliante, de toile verte, toute neuve. lIs sont quatre: le pere, la mere, un garçon d'une dizaine d'années et une petite fille de deux ans.


 Dictée 6: Promenade à vélo 

Ce matin, le temps est encore gris: impossible de se baigner! Alors, Pierre va louer une bicyclette et fait une longue promenade dans la campagne.
Il traverse des villages; il visite de vieilles églises aux pierres usées. Cet apres-midi, il arrive dans des champs couverts de centaines d'énormes pierres dressées et il rêve longuement aux hommes qui, il y a des milliers d'années, ont construit ces curieux alignements.

 

11. Julien regarde

     Julien regarde la télévision deux heures par jour et il va souvent au cinéma. Le mois dernier, il y est allé quatre fois. Il ne fait      jamais de sport mais il joue quelquefois aux jeux vidéo avec ses amis. Il va tous les jours voir sa grand-mère qui habite près      de chez lui. Il lui apporte de temps en temps des fleurs. Quand ils se voient, ils discutent toujours de politique.

 

12. Julie marche

     Julie marche dans la rue, elle s’arrête et regarde une boutique, elle a l’air d’aimer ce qu’elle regarde. Dans la vitrine, on voit des bijoux. Une femme sort du magasin et Julie entre juste après. Dans le magasin, il y a seulement une vendeuse. Julie va la voir et elle lui dit qu’elle ne veut rien acheter et qu’elle est représentante. Elle montre à la jeune vendeuse les accessoires  créés par ses jeunes amis. La vendeuse n’a pas l’air enthousiaste, mais cela ne décourage pas Julie. Elle reste souriante et elle fait tout pour que la vendeuse accepte de montrer quelques accessoires à sa patronne. Finalement, Julie lui laisse deux ou trois choses et elle lui demande le chemin pour aller dans une autre boutique. La vendeuse lui explique gentiment le chemin  et Julie s’en va.

 

     13. Repas  Vivien

     Vivien et sa colocataire s’entendent très bien. Ils font souvent les courses ensemble. Cette fois-ci, ils organisent un grand repas chez eux. Ils vont donc acheter du pain, des gâteaux apéritifs, de la bière, des jus de fruits. Pour le plat principal, il leur faut de la viande, de la viande de bœuf ou de mouton. Ils vont aussi acheter du sucre, de la farine, des œufs et de la crème fraîche pour faire un gâteau. Pour la salade composée, il leur faut une laitue, des tomates, de l’ail, des carottes et des pommes de terre. Ils vont prendre aussi des yaourts, un peu de jambon et du fromage, un camembert ou du roquefort.

 

     14. La secrétarie

     La secrétaire est restée au bureau toute la journée. Son supérieur hiérarchique ne se plaint jamais d’elle. Elle ne manque pas de dynamisme. Elle a remis de l’ordre sur son bureau, elle a envoyé des fax et répondu au courrier. Elle a pris plusieurs rendez-vous pour le directeur. Elle a préparé les photocopies pour les participants à la réunion de l’après-midi. Elle a remis  des dossiers au chef du personnel, elle a rempli des formulaires et elle a rédigé plusieurs commentaires sur son rapport  hebdomadaire. Enfin, elle s’est occupée du nouveau stagiaire et elle lui a expliqué le fonctionnement de l’entreprise ainsi que le règlement intérieur.

 

     15. Mélanie boutique

     Avant, Mélanie avait les cheveux courts, elle portait toujours des robes gaies et elle adorait faire les boutiques. Quand elle  était étudiante, elle allait régulièrement dans une petite boutique située près de son université. Elle trouvait toujours quelque  chose : des T-shirts colorés, des jupes sympas, des pulls bariolés, des foulards de toutes les couleurs : des foulards rouges, verts,  jaunes,  orange,  violets...  Mais un jour, Mélanie a dû tout changer. Maintenant, elle a les cheveux longs, elle porte des robes strictes, des tailleurs noirs ou gris, des chemisiers blancs, des pulls unis et des chaussures très classiques. Elle est devenue avocate et elle adore sa nouvelle vie.

Vues : 370

Y répondre

© 2017   Créé par Campus FLE.   Sponsorisé par

Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation