Echanges Campus FLE Education

Communication - Collaboration - Projets interculturels



Cliquez pour écouter láudio:Seguin2.mp3

M. Seguin n’avait jamais eu de bonheur avec ses chèvres. Il les perdait toutes de la même façon; un beau matin, elles cassaient leur corde, s’en allaient dans la montagne, et là-haut le loup les mangeait. Ni les caresses de leur maître, ni la peur du loup, rien ne les retenait. C’étaient, paraît-il, des chèvres indépendantes, voulant à tout prix le grand air et la liberté. Le brave M. Seguin, qui ne comprenait rien au caractère de ses bêtes, était consterné. Il disait : « C’est fini ; les chèvres s’ennuient chez moi, je n’en garderai pas une. »

Vues : 15

Commenter

Vous devez être membre de Echanges Campus FLE Education pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Echanges Campus FLE Education

Commentaire de adriencense celine le 17 mars 2009 à 13:33


Salut Veldina! Je vais corriger ton audio:
Tu fais une faute de prononciation sur le mot ·"loup": il ne faut pas prononcer le "p" à la fin du mot.
Tu fais aussi une faute quand tu dis "grand air": tu fais la liaison mais il faut faire comme si le mot "grand" finissait par un "t" (et oui le français n'est pas toujours très logique!!!)

© 2017   Créé par Campus FLE.   Sponsorisé par

Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation