Echanges Campus FLE Education

Communication - Collaboration - Projets interculturels

Lucy - A la découverte de la littérature française

Stendhal, Le Rouge et Le Noir, une extraite du chapitre premier, 'Une Petite Ville'


Cliquez sur le lien suivante pour écouter...


Stendhal, le Rouge et le Noir - Chapitre premier 2.mp3

La petite ville de Verrières peut passer pour l'une des plus jolies de la Franche-Comté. Ses maisons blanches avec leurs toits pointus de tuiles rouges, s'étendent sur la pente d'une colline, dont des touffes de vigoureux châtaigniers marquent les moindres sinuosités. Le Doubs coule à quelques centaines de pieds au-dessous de ses fortifications bâties jadis par les Espagnols, et maintenant ruinées.

Verrières est abritée du côté du nord par une haute montagne, c'est une des branches du Jura. Les cimes brisées du Verra, se couvrent de neige dès les premiers froids d'octobre. Un torrent, qui se précipite de la montagne, traverse Verrières avant de se jeter dans le Doubs, et donne le mouvement à un grand nombre de scies à bois, c'est une industrie fort simple et qui procure un certain bien-être à la majeure partie des habitants plus paysans que bourgeois. Ce ne sont pas cependant les scies à bois qui ont enrichi cette petite ville. C'est à la fabrique des toiles peintes, dites de Mulhouse, que l'on doit l'aisance générale qui, depuis la chute de Napoléon, a fait rebâtir les façades de presque toutes les maisons de Verrières.


Baudelaire, L'homme et la mer


Cliquez sur le lien suivant pour écouter...


l'homme et la mer 4.mp3

L'Homme et la mer


Homme libre, toujours tu chériras la mer!
La mer est ton miroir; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.


Tu te plais à plonger au sein de ton image;
Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.


Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets:
Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes;
Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets!


Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remords,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
Ô lutteurs éternels, ô frères implacables!


— Charles Baudelaire

Vues : 34

Commenter

Vous devez être membre de Echanges Campus FLE Education pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Echanges Campus FLE Education

Commentaire de Lucy Jane Clayton le 4 mai 2009 à 12:09
Lucy Audio...enfin je pense que le volume est bon!
homme et mer 3.mp3
Commentaire de Lucy Jane Clayton le 1 avril 2009 à 12:52
Merci beaucoup Gwendoline!!
j'ai fait le audio encore...j'espère qu'il marche bien maintenant!

l´homme et la mer 2.mp3
Commentaire de Gwendoline SKORNOG le 24 mars 2009 à 13:56
RE coucou Lucy c´est encore Gwen


Je suis désolée mais je suis dans l´incapacité de corriger ton audio car je n´ai strictement rien entendu !!

Tu as sans doute eu un problème de micro !

Il faudrait me renvoyer cet audio avec un meilleur son !

Je vais donc enregistrer l´extrait de Baudelaire comme ça tu pourras améliorer ta prononciation !


LIEN AUDIO:

LUCY BAUDELAIRE.mp3
Commentaire de Gwendoline SKORNOG le 24 mars 2009 à 13:45
Coucou Lucy c´est Gwen

merci pour ton audio par contre j´ai eu beaucoup de mal à comprendre le texte car le son était beaucoup trop bas, il faudra simplement par parler un peu plus fort la prochaine fois : ) !!!

Tu as déjà un très bon niveau avec une très bonne prononciation !!!

Je vais simplement t´apporter quelques corrections sur le texte de Stendhal !!!!!!



" sinuosité" le deuxième " s" se prononce comme un " Z" c´est à dire comme si ça s´écrivait " sinuoZité"

" jadis" le " S" final se prononce comme si ça s´écrivait " jadiSS"


" les Espagnols" tu as oublié de faire la LIAISON il faut le prononcer de cette manière " leZespagnols"

on dit " UN torrent" et non UNE , c´est masculin

" c´est une" il y a la LIASON comme s´il n´y avait qu´un seul mot " c´estune"


" des habitants" encore une LIAISON ( lol) " dézabitants"

"peintes" ne se prononce pas " pIEINTE" mais c´est le son UN


Par contre je voulais te féliciter car à de nombreuses reprises tu t´es auto-corrigé !!!!!

Je te laisse à mon tour l´enregistrement de STENDHAL pour aque tu aies la bonne prononciation:


LIEN AUDIO STENDHAL:

LUCY STENDHAL.mp3


Voilà bon courage à toi

à très vite pour de nouvelles aventures !!!

© 2017   Créé par Campus FLE.   Sponsorisé par

Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation